Offre d'emploi Ingénieur(e) télédétection, physique de la mesure, observation spatiale F/H

Publiée le 27/03/2020 - n°186033

  • Cette offre est partagée par Emplois Informatique.
    Vous retrouverez l'originale en cliquant sur le bouton "Postuler".
  • Type de contrat : CDI
  • Poste basé à Toulouse - Haute-Garonne (31)
  • Secteur d'activité : Autres activités informatiques
  • Métier : Ingenieur informatique
  • Salaire proposé (EUR) : A négocier
  • Logo Emplois InformatiquePartagée par Emplois Informatique

Tags associés :

Descriptif de l'offre d'emploi informatique

Rattaché(e) à l’unité « Observation de la Terre », vous aurez en charge la conduite et la réalisation d’études ou de projets mettant en jeu une ou plusieurs des activités suivantes:
? Etudes bibliographiques et veille technologique
? Analyse et spécification de méthodes et d’algorithmes, conception de chaînes de traitements scientifiques
? Réalisation d’études, prototypage
? Maîtrise et utilisation d’outils et de méthodes : modèles inverses, modèles de transfert radiatif,...
? Rédaction de documents (rapports, bilans, spécifications, manuels, publications)
? Présentations orales de résultats dans un cadre projet ou dans des conférences
? Animation et relation thématique, en lien avec les laboratoires, les partenaires français ou européens, et les donneurs d’ordre du domaine.
Ingénieur(e)
télédétection, physique de la mesure,
observation spatiale

Docteur ou Ingénieur(e) Grande Ecole, vous justifiez d’une solide formation et d’une expérience (minimum de 2 ans suivant le profil) dans le domaine de la télédétection, la physique de la mesure et l’observation de la Terre. Une expérience validée dans un laboratoire scientifique, ou équivalent, intervenant dans le domaine de l’observation de la Terre pour les missions spatiales serait un plus.


Compétences requises :


? Solide formation de base en mathématiques appliquées, statistiques et traitement du signal
? Formation approfondie en télédétection, observations spatiales, en particulier pour les missions optiques
? Connaissance de la physique de la mesure, de la physique de l’atmosphère, des mesures géophysiques et de leurs applications
? Méthodes statistiques et calculs d’incertitudes applicables à l’étalonnage des données spatiales et la comparaison de données multi-missions ou spatiales/in-situ
? Connaissance des techniques et des modèles de transfert radiatif
? Méthodes de restitution de paramètres géophysiques à partir de données spatiales
? Autonomie pour la mise en oeuvre des outils informatiques performants nécessaires aux études, au prototypage, dans un environnement industriel
? Connaissance de langages python, matlab, idl.

Magellium (Groupe Artal), avec ses 300 collaborateurs, est un acteur indépendant, spécialisé sur la chaine de valorisation de la donnée de télédétection (du capteur satellite ou drone jusqu’à son utilisation dans les systèmes et les services d’observation de la terre, la cartographie et la Géointelligence) qui promeut la maîtrise des technologies spatiales, du logiciel, du traitement de signal et de la géomatique.
Dans le cadre de ses activités en observation de la terre, Magellium intervient dans des projets et des études d’observation satellitaire mettant en oeuvre des compétences scientifiques dans les domaines de la télédétection, de la physique de la mesure, des corrections atmosphériques ou des algorithmes de restitution des paramètres géophysiques. Les domaines concernés sont généralement l’imagerie optique basse et haute résolution, les radiomètres imageurs, les spectro-imageurs, ou les sondeurs atmosphériques.
Ces compétences sont mises à profit dans le cadre d’activités de support aux agences spatiales (CNES, ESA, EUMETSAT) mais aussi dans des projets applicatifs des données spatiales et de leur interprétation (comme les services Copernicus). Elles consistent notamment en des études de performance et de sensibilité, des activités d’étalonnage des capteurs ou de fusion de données issues de plusieurs missions satellitaires.
Les activités conduisent le plus souvent à effectuer des études algorithmiques, du prototypage de solutions de traitement de données, dans un contexte scientifique en lien avec les laboratoires de recherche, mais avec pour objectif d’aboutir à des solutions rapidement opérationnelles pour les segments sols des missions spatiales ou pour les services mis en place autour de l’exploitation des données spatiales. Ces activités requièrent donc à la fois une grande qualité scientifique et des méthodes rigoureuses exigées par le contexte spatial, proches des standards industriels.

Localisation du poste Ingénieur(e) télédétection, physique de la mesure, observation spatiale F/H

Retrouvez sur une carte ci-dessous le poste à pourvoir basé à toulouse.